Prendre soin de ses poules au quotidien

Adopter une ou plusieurs poules chez soi ne s’improvise pas ! Une poule, au même titre que tout autre animal, a des besoins spécifiques qu’il est important de respecter, si vous souhaitez que vos animaux de compagnie vivent heureux et en bonne santé.

Par ailleurs, une poule est un animal qui peut vivre jusqu’à 10 ans lorsqu’elle est bien entretenue. Pensez tout de même à l’engagement que cela représente avant de vous lancer dans une telle aventure.

Si d’emblée, ces éléments sont clairs pour vous, je vous propose de découvrir comment prendre soin d’une poule en lui apportant l’environnement, les soins, et l’alimentation dont elle a besoin.

Mes conseils d’éleveur amateur pour prendre bien soin de ses poules au quotidien, le point dans la suite de cet article.

Investir dans un bon poulailler

 

La première chose à faire lorsque l’on souhaite adopter des poules, est d’investir dans un poulailler de qualité. Or, les options ne manquent pas tant sur le web qu’en magasin classique.

Dimensions, finitions, ou encore, matériaux, les options sont très nombreuses. Si le choix du poulailler en bois est toujours un must, en revanche le poulailler en plastique, plus design, commence à faire de plus en plus d’émules parmi les futurs éleveurs.

Dans tous les cas, il est capital de choisir un poulailler robuste, fiable, et bien sécurisé, qui protégera vos poules contre l’intrusion de prédateurs comme les rats, les chats, les fouines, les renards, etc.  

Une bonne alimentation, la base de la bonne santé d'une poule

 

Je ne le répéterais jamais assez, l’alimentation est un paramètre essentiel de la bonne santé d’une poule. En effet, une alimentation adaptée, saine, et équilibrée, permettra à votre élevage de bien se développer, mais aussi, de produire de délicieux œufs dont vous et votre entourage pourrez profiter.

L’alimentation d’une poule permet, en plus de la combler sur le plan nutritionnel, d’éviter bon nombre de maladies. Je vous recommande d’ailleurs d’équiper votre poulailler d’une mangeoire, bien plus pratique et plus hygiénique.

Au niveau des repas, il est préférable de donner une portion correspondant à 1/3 de nourriture le matin, et 2/3 le soir.

repas-céréale-d-une-poule

N’hésitez pas à consulter mon article à ce sujet pour de plus amples informations.

Proposer une eau propre et saine en tout temps.

Les poules doivent pouvoir s’abreuver en tout temps et à volonté, dans une eau propre et régulièrement changée par vos soins.

Il est, en effet, très important que vos cocottes puissent boire fréquemment dans une eau toujours saine, afin de limiter le risque de développement des maladies dus à la prolifération de bactéries comme la salmonelle, par exemple. Pour cela, je vous recommande l’installation d’un abreuvoir, qui sera plus simple à remplir et à nettoyer.

En été, il est d’autant plus important que l’eau soit changée régulièrement et disponible en quantité suffisante afin que vous poules ne se déshydratent pas.

 

Un poulailler propore, une façon efficace de rendre vos poules heureuses

 

Un poulailler est un lieu susceptible d’attirer de nombreux parasites lorsqu’il n’est pas correctement entretenu. Afin de prévenir tout risque d’infestation parasitaire (poux noirs, poux rouges, etc.), il est important de nettoyer votre poulailler régulièrement.

Lorsque l’on parle de nettoyage du poulailler, il ne s’agit pas simplement de débarrasser la litière de temps en temps. Non, ici, on parle d’un réel entretien qui doit se faire de la façon suivante :

nettoyage-du-poulailler

1 fois par semaine (au minimum) : nettoyage complet du poulailler avec changement de la litière et lessivage des mangeoires, abreuvoirs, pondoirs, et perchoirs. Le savonnage peut se faire au savon noir pour éviter tout problème lié à la toxicité de certains produits détergeant agressifs.

1 à 2 fois par an : un grand nettoyage, un entretien complet de la structure, ainsi qu’une désinfection complète du poulailler est à prévoir. Pour cela, n’hésitez pas à sortir le karcher, à traiter le sol, les murs et les plafonds à l’aide d’un vermifuge et d’un fongicide, à revernir tout le bois du poulailler, et à en javelliser le moindre recoin. Je vous recommande de réaliser ces actions au printemps, ou en été, car c’est tout simplement plus pratique, et que le soleil aidera à faire sécher les produits et les traitements. Pendant ce temps, les poules peuvent être déménagées dans un second poulailler, ou dans un enclos temporaire, en attendant que leur poulailler tout propre soit prêt à être réinvesti.

L’entretien d’un poulailler a pour but de prodiguer un environnement sain et propre à vos poules, mais aussi et surtout, à éviter une infestation parasitaire dont il est parfois très difficile de se débarrasser une fois qu’elle est installée.

 

Pensez à faire vacciner vos poules

 

La vaccination ainsi que la vermifugation des poules, est à faire réaliser par votre vétérinaire dès que possible. Même si ces traitements restent facultatifs, je vous recommande vivement de les faire faire, afin de protéger au mieux vos poules.

Cela vous permettra d’éviter d’être confronté à bon nombre de maladies, ainsi que d’éventuelles infestations parasitaires internes.

Concernant le vermifuge, vous pouvez d’ailleurs utiliser certains produits naturels en cure une à deux fois par an, en traitement préventif. Pour cela, il suffit d’utiliser certains compléments alimentaires comme la Terre de Diatomée alimentaire, par exemple.

Par ailleurs, une visite annuelle chez le vétérinaire est une bonne initiative, afin de vérifier l’état de santé général de vos cocottes.

 

Un environnement adapté pour combler leurs besoins naturels

 

Hormis le fait de vivre dans un poulailler adapté et sain, les poules ont d’autres besoins qu’il est important de respecter. Parmi ces besoins physiologiques et naturels, on retrouve le bain de terre ou de poussière.

Ces bains sont en réalité leur façon de se laver et de se débarrasser des parasites. Pour que les poules puissent effectuer leur bain de poussière, il est important qu’elles aient un espace où pouvoir creuser et se rouler à leur aise.

Cela peut être soit dans votre jardin à proximité du poulailler, ou, si ce n’est pas possible, en leur proposant des caisses remplies d’un mélange terreux adapté (sable, terre, cendre, et poudre de pyrèthre ou Terre de Diatomée).

Le bain de poussière n’est absolument pas facultatif, il en va du bien-être et de la santé de vos poules.

Par ailleurs, avoir un bac à poussière protégé des intempéries pendant l’hiver, et notamment durant les jours de pluie, est préférable. Vous pourrez y recycler vos cendres de bois de cheminée sans problème. Les poules adorent !

 

Optez pour plusieurs poules plutôt qu'une seule

 

La poule est un animal social. Bien que certaines races soient très affectueuses et apprécieront largement votre compagnie, une poule vivant seule dans son poulailler risquerait bien de s’ennuyer. C’est pourquoi je vous conseille d’opter toujours à minima au moins deux poules, afin qu’elles se tiennent compagnie.

plusieurs-poules-rousses-a-domicile

En revanche, si vous décidez d’adopter un coq, alors il sera nécessaire d’installer un minimum de quatre poules à ses côtés. La raison de ce nombre est assez simple. Le coq ayant des besoins physiologiques à assouvir, si seulement deux poules sont à ses côtés, celles-ci risquerait d’être trop souvent sollicitées et donc de s’épuiser.

 

Conseils pour stimuler la ponte

 

Afin de stimuler la ponte et obtenir une meilleure productivité de la part de vos poules, il est conseillé de procéder au ramassage quotidien des œufs.

 

Faire attention au froid de l'hiver

La poule est un animal assez résistant au froid. Par contre, elle déteste et reste très sensible aux courants d’air.

De ce fait, pour bien prendre soin des poules, il est préférable de ne pas ouvrir le poulailler trop tôt le matin, afin qu’elles puissent rester au chaud, ainsi que de les rentrer un peu avant que le soleil ne décline le soir.

Si vous vivez dans une région très froide, l’utilisation de chauffage dans le poulailler est également recommandée pour aider vos cocottes à traverser l’hiver en toute sérénité.


Une poule en bonne santé, est une poule qui vivra longtemps

 

Une poule bien entretenue, dont les propriétaires ont bien pris soin, pourra vivre jusqu’à 10 ans sans problème. Un peu plus ou un peu moins en fonction des races.

Si pour une raison ou pour une autre vous étiez amené à devoir vous séparer de vos poules, hors de question de les abandonner. Adressez vous à votre vétérinaire ou à une association qui saura vous orienter et récupérer vos cocottes orphelines.

En conclusion :

Pour clôturer cet article, je dirais que si élever des poules est assez facile, en revanche, il est important de respecter leurs besoins naturels et physiologiques, afin que celles-ci restent en bonne santé. En tant qu’éleveur débutant, il est normal de commettre quelques erreurs de parcours durant les premiers mois. Mais avec de l’attention, de la rigueur, et de l’amour, vous parviendrez à devenir un éleveur hors-pair !

Soyez également très observateur et sachez détecter les comportements suspects de vos petites cocottes.

Enfin, parce que mieux vaut prévenir que guérir, il est important de privilégier une propreté irréprochable dans votre poulailler tout au long de l’année.

J’espère que cet article vous aura donné les clés de la réussite pour prendre bien soin de vos poules, et quant à moi, je vous dis à très bientôt pour un article sur le même thème.

Laisser un commentaire